courts-métrages

Anima

“Anima est la réponse lumineuse de l’introduction à Une saison en enfer ” Avec Nitsa Benchetrit

Les Barbots

“Les barbots nous regardent de travers. Nous ne sommes plus dans leur ligne d’horizon. Ils visent ce qui nous échappe, ce qui manqué au monde et qui brille encore dans l’oeil candide de Damien Odoul, un cinéaste éveillé.” Anatole Dauman, producteur Avec Jean Fuentes et […]

Réminiscences

Réminiscences

“Durant le tournage du Souffle, puis de Errance, je tournais en rond et en Super 8 des impressions liées à mon expérience intérieure.” do

Le joug

Dans le bureau d’un chef d’entreprise, deux femmes postulent pour un emploi. L’une, soumise, acceptera le joug de l’horrible patron, l’autre se révoltera, et lui fera payer son machisme. Avec Alice Taglioni, Ludmila Ruoso et Pascal Oumaklouf

Sans monde

Dans une carrière déserte, un homme nu et une femme en noire attendent la fin du monde. Avec Stéphanie Granel et Damien Odoul

Magik

“Ainsi va le Monde. C’est beau le burlesque.” Pierre Richard Avec Stéphanie Lagarde et Damien Odoul

Elegeia

Elegeia

“Elegeia, court poème intense, mélancolie des derniers regards, jouissance ultime des corps nus portés vers la mort, où la vitesse se conjugue à la plainte digne, au dérisoire de la vie.” Avec Adèle Jacques et Alain Frentzel

TOB (Tête d’Oeuf Bouilli)

“Cadre, bande son, montage, toutes techniques parfaitement maîtrisées, permettent au spectateur de pénétrer dans l’univers poétique de ce vrai cinéaste. Révélateur de notre propre médiocrité, le cinéma de Damien Odoul est un formidable message d’amour”. Jean-Marie Rodon, distributeur et exploitant Avec Pascal et Jef Pagnat

A l’ouest de l’orient

“Il y a dans ce film une rage farouche, encore contenue mais plus pour longtemps… L’échec qu’il met en scène ressemble à une promesse”. Antoine Lacomblez, scénariste et écrivain Avec Eva-Maria Chaludola, Dagmare Krajcikova et damien odoul

La douce

Des années trente aux années soixante, dans une ville de province française, la vie d’un homme surnommé le corbeau. Rencontres, amour, délation et vengeance ponctuent son histoire, jusqu’à la folie. Le premier court-métrage de damien odoul, écrit et réalisé à l’âge de vingt ans.